Accueil » Change Ton Monde » Comment donner

Comment donner

Les dons en argent

Les dons consentis aux organismes d’intérêt général, et en particulier aux organismes sans but lucratif d’aide aux personnes en difficulté, permettent de bénéficier d’une réduction d’impôt. Vous bénéficiez de la réduction quelle que soit la forme du don : versements directs en argent, abandon de revenus ou de produits (par exemple, produits des sommes placées dans des fonds caritatifs, de partage ou solidaires), ou encore frais engagés personnellement par un bénévole dans une activité associative. Plus d’informations en suivant ce lien.

Vous pouvez déduire de votre impôt sur le revenu plus de la moitié de vos dons. Le montant de la réduction d’impôt dépend de l’organisme bénéficiaire du don.
Un don versé à un organisme d’aide aux personnes en difficulté (offrant aide alimentaire, soins et hébergement aux démunis, en France ou à l’étranger) vous permet de déduire de vos impôts 75 % du montant de votre don annuel dans la limite de 470 euros.
Pour la part des dons comprise entre 470 euros et 20 % de votre revenu imposable, elle est de 66 %.
Lorsque le montant de ces dons dépasse cette limite, l’excédent est reporté sur les 5 années suivantes et permet de bénéficier de la réduction d’impôt dans les mêmes conditions.
Quelques exemples d’organismes d’aide aux personnes en difficulté : Croix Rouge française, Médecins Sans Frontières, Médecins du monde, Action Contre la Faim, Handicap International, Secours populaire, Secours catholique, UNICEF…

Démarche lors de la déclaration d’impôts
Si vous avez versé des dons à des organismes d’aide aux personnes en difficulté, indiquez à la case UD le montant des dons versés (si vous avez versé plus de 470 €, n’inscrivez que 470 € case UD et portez le supplément case UF). Pour les autres dons, indiquez le montant des sommes versées dans l’année, case UF. Joignez à votre déclaration les reçus qui vous ont été remis par les organismes bénéficiaires (à défaut, vous ne pourrez pas bénéficier de la réduction d’impôt) ; toutefois vous n’avez pas à envoyer ces justificatifs par courrier séparé si vous déclarez vos revenus par Internet, mais vous devez indiquer l’identité de chaque organisme bénéficiaire (sauf s’il s’agit de dons inférieurs à 3 000 € destinés au financement de la vie politique et de dons consentis à une association cultuelle) et le montant total des versements effectués dans l’année au profit de chacun d’eux.

Le bénévolat et le volontariat : donner du temps pour les autres

Est bénévole « toute personne qui s’engage librement pour mener une action non salariée en direction d’autrui, en dehors de son temps professionnel et familial » (Avis du Conseil Economique et Social du 24 Février 1993).

Le bénévolat ne fait pas nécessairement intervenir des compétences spécifiques et touche à des domaines très variés (Armée du Salut : Soutien scolaire, distribution des “soupes de nuit”, accompagnement des personnes âgées). Plus d’informations sur le site www.armeedusalut.fr/benevolat.html
Ainsi, l’Armée du Salut recherche des personnes pour animer et servir les “soupes de nuit”, servies de 19h30 à 22h30 boulevard Ney dans le 18ème arrondissement de Paris. Le témoignage d’un bénévole participant au service des soupes de nuit : “Je voulais apporter un soutien à ceux qui sont dans le besoin en prenant du temps sur ma vie privée. Il n’est pas question pour moi d’occulter la misère, mais plutôt d’aller à sa rencontre pour essayer d’agir et de comprendre. J’entre en contact avec des gens qui, comme moi, ont connu l’entreprise et une vie familiale et qui ont basculé brutalement dans la rue. En écoutant leur histoire, je me suis rendu compte que tous ont manqué de soutien au moment où ils en avaient le plus besoin. Je pense qu’ils ne se seraient jamais retrouvés à la rue si leur famille les avaient épaulés”.

Volontariat

On distingue plusieurs types de volontariat :

  • Le volontariat associatif, qui correspond à un contrat d’un à 24 mois au sein de d’association agréée par l’Etat. Le volontaire bénéficie d’une indemnité, d’une couverture sociale et éventuellement d’avantages en nature tels que la prise en charge des frais d’hébergement et de nourriture.
  • Le volontariat de solidarité internationale qui couvre une durée pouvant aller de 12 à 24 mois, et qui couvre des actions de solidarité en Afrique, Amérique latine, Asie, Europe de l’Est, s’inscrivant dans le cadre de missions de santé, d’enseignement, de formation, de développement rural ou urbain.
  • Le volontariat civil de cohésion sociale et de solidarité (VCCSS), qui correspond à une forme d’engagement citoyen indemnisé permettant aux jeunes âgés de 18 à 28 ans, de s’investir dans des actions d’intérêt général au sein d’une collectivité locale, d’un établissement public ou d’une association.

Pour aller plus, loin, rendez-vous sur le site du Volontariat

Partir comme volontaire sur un chantier en Afrique ou en Asie est un projet nécessitant une préparation sérieuse. Les volontaires découvrent sur place des différences importantes aussi bien en terme de comportements et de références culturelles que d’environnement et de conditions d’accueil. Aussi, pour vous aider à vous préparer, certains organismes organisent des stages de préparation au départ. L’enjeu de ce stage est de donner au volontaire des informations et des conseils pratiques (hygiène, visas, vaccins, transport) afin de faciliter son adaptation et son intégration sur place. Il vise également à transmettre quelques clés sur les impairs à ne pas commettre et les usages à respecter. Les frais d’inscription s’élèvent à 75 € (les participants sont nourris et logés pendant les 2 jours), auxquels il faut ajouter 35 € de cotisation à l’association. Pour aller plus loin, rendez-vous sur le site www.volontariat.org.

 

Les dons en nature

Les dons en nature concernent notamment les médicaments, le matériel médical, les livres. Pour savoir à qui adresser vos dons, vous pouvez consulter la rubrique dédiée aux dons en nature sur le site du ministère des affaires étrangères, en suivant ce lien.

Change ton monde

Participer, donner, s'impliquer...
Chacun peut changer le monde à son échelle