Accueil » Perspectives Solidaires » Les conclusions

Les conclusions

Retrouvez dans cette section les notes de synthèse de chaque table ronde du cycle “Perspectives Solidaires”.

Table ronde n°2 "La gestion des ressources humaines en ONG : problématiques et tendances"

A l’heure où la quête de sens et l’engagement de cause prennent de plus en plus d’importance dans les perspectives de carrière des salariés, les ONG ne manquent pas de candidats mais font face à des problématiques Ressources Humaines bien spécifiques. Du fait de leur technicité, de leurs conditions de travail particulières et des concessions financières qu’ils impliquent, les métiers de l’humanitaire requièrent des profils très précis souvent difficiles à trouver. Face à cette exigence, les ONG ont tendance à prendre exemple sur le monde de l’entreprise et tentent de miser davantage sur la gestion de leurs talents : bénévoles et spécialistes du privé sont notamment devenus une composante cruciale pour ces structures. Toutefois, freinées par leur manque de moyens et, souvent, par leur petite taille, les ONG doivent apprendre à gérer un autre phénomène : celui de la fidélisation de leurs employés. Bien que le turnover, caractéristique du monde associatif, soit considéré davantage comme une source de dynamisme par ces dernières, l’arrivée de la génération Y ainsi que la généralisation du phénomène de « zapping professionnel » bouleversent la gestion des RH au sein de la sphère solidaire.

Retrouvez l’intégralité de la synthèse.

Table ronde n°1 "La communication humanitaire en 2010"

Confrontées à une crise de confiance du public, à une banalisation des sujets humanitaires et sociétaux, ainsi qu’à une restructuration du paysage médiatique, les ONG et les entreprises doivent aujourd’hui adapter et redessiner leur stratégie de communication. Face à la méfiance grandissante du public ces dernières années, il semble nécessaire de placer sincérité et transparence au coeur de la stratégie de communication et de renforcer la cohérence sectorielle de l’engagement de l’entreprise.

Inventer de nouveaux modes de collaboration, communiquer sur davantage de sujets sociétaux et humanitaires et adresser des messages adaptés à un public ciblé permettra de répondre au problème de saturation du sujet humanitaire. Enfin, le web 2.0 et les réseaux sociaux sont devenus des vecteurs de diffusion de l’information incontournables, qui, par leur gratuité, permettent aux communicants de
développer leurs ressources et leur stratégie tout en répondant à la problématique économique des ONG.

Retrouvez l’intégralité de la synthèse.

Perspectives Solidaires

Réfléchir, échanger, coopérer…
Le cycle de tables rondes TonMonde.